Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alexandra Julien - Auteur Thérapeute

Textes inspirés par la Vie

Amertume, colère, tristesse, mépris, comment gérer, comment s’en défaire

Amertume, colère, tristesse, mépris, comment  gérer, comment s’en défaire

Des difficultés au travail, une histoire d’amour qui finit mal, des relations familiales compliquées, des amitiés qui n’en sont pas… De l’amertume, du mépris, de la tristesse, de la colère viennent naitre, et que faire de tout cela…

Dans un premier temps, il est bon d’écouter, et de reconnaître. Écouter son âme, reconnaître ses besoins, mais également sa responsabilité.

Ecouter son âme pour entendre sa douleur. L’ignorer parce que l’on garde les yeux fermés, parce qu’on ne veut pas reconnaître ses points fragiles, parce qu’on souhaite, ou qu’on nous a dit qu’on devait toujours être fort fait porter un poids souvent bien plus lourd que celui des peines.

Reconnaître ses besoins, pour pouvoir les respecter soi-même, et les exprimer à autrui. C’est la clé principale de la guérison. C’est la clé principale également pour rehausser l’estime de soi. C’est la clé principale également pour trouver votre place et pour pouvoir la prendre.

Prendre sa part de responsabilité, la touche finale, pour ne pas sombrer, ou pour vous aider à quitter le rôle de la victime. Et là est souvent le travail le plus difficile, car il nécessite de regarder en face et d’admettre ses propres imperfections. Travail qui a toutefois l’avantage de nous améliorer, car rares seront les fois où nous voudrons commettre les mêmes erreurs, ou subir le même sort.

Lorsqu’on admet, qu’on accepte, on grandit.

Il reste le pardon. A accorder à autrui, mais aussi à soi-même. Le pardon nécessite de changer de regard. De passer du jugement à l’altruisme, à la compassion. Pas forcément simple, lorsqu’on se sent brisé. Admettre que l’autre en face, a des blessures comme tous, peut aider à cela. Ne cherchez pas à tout savoir, il est bon bien souvent de simplement tourner la page. Le fait de reconnaître le manque d’amour que l’on a pour soi-même aidera également. Non à se morfondre, mais à s’en donner. Et à retourner vers la vie, vers les autres, avec de nouvelles règles. Avec Confiance. Avec Amour.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Alexandra Julien

Auteur de plusieurs livres disponibles sur http://www.thebookedition.com/fr/15199_alexandra-julien - Thérapeute Holistique et Energétique - Enseignante Reiki - Consultation par Skype, Tel, ou à mon cabinet - Contact : 06 42 50 01 34
Voir le profil de Alexandra Julien sur le portail Overblog